BUHL-LORRAINE Terre de grenouilles / Frescheland

logo du site
  • BUHL-LORRAINE
  • BUHL-LORRAINE
  • BUHL-LORRAINE
  • BUHL-LORRAINE
  • BUHL-LORRAINE
  • BUHL-LORRAINE
  • BUHL-LORRAINE
  • BUHL-LORRAINE
  • BUHL-LORRAINE
  • BUHL-LORRAINE
  • BUHL-LORRAINE
  • BUHL-LORRAINE

Accueil du site > Pages Annexes > AG de l’ADSBB&S

AG de l’ADSBB&S

AG du 28/11/17COMPTE-RENDU DE L’
Assemblée générale ordinaire de l’Amicale des donneurs de sang bénévoles de Buhl & Schneckenbusch du 28 octobre 2017

Rapport moral du président :
Merci à toutes et à tous d’être venus ce soir participer à cette assemblée générale statutaire de notre amicale. Je ne le répèterai jamais assez, mais je suis particulièrement fier d’être en si bonne compagnie : en effet, qui de plus généreux qu’un donneur de sang bénévole ?
Vous donnez de votre temps, de votre personne, bénévolement, de manière anonyme, pour sauver le vie de quelqu’un que vous ne connaissez pas et que vous acceptez de ne jamais connaître. Il s’agit d’un don d’organe, le sang pouvant être considéré comme un organe, en tant qu’ensemble de tissus participant à une même fonction physiologique qu’est le transport et la distribution des nutriments, du dioxygène et la collecte du dioxyde de carbone et des déchets de l’organisme en vue de leur élimination. C’est donc un organe essentiel à la vie qui nécessite d’être remplacé quand il est perdu en cas d’accident ou d’opération chirurgicale, ou quand il a perdu ses qualités fonctionnelles suite à une maladie. Heureusement, il se reconstitue assez aisément suite à un prélèvement chez un donneur en bonne santé. C’est même assez rapide si on considère le plasma ou les plaquettes, un peu plus long pour les globules rouges, particulièrement chez les donneuses.
A ce sujet, on nous a fait part, samedi dernier, lors de l’Université du don à laquelle nous avons assisté, Charles et moi-même, du risque à l’étude en ce moment, d’anémie suite au don, chez les jeunes femmes. Il est ainsi question de suivre plus précisément et plus systématiquement leurs taux d’hémoglobine et leurs variations d’un don à l’autre. Il faut savoir que 3 dons équivalent, en terme de perte de fer, constituant indispensable de l’hémoglobine responsable du transport du dioxygène, à une grossesse. Or, le souci premier de l’EFS (établissement français du sang) est de ne faire subir aucun dommage au donneur. Il ne faudra donc pas s’étonner, si à l’avenir, suite à l’évolution constatée du taux d’hémoglobine ou de fer, certaines personnes se voient refuser leur don : c’est pour leur éviter le désagrément d’une anémie, et il ne faudra pas qu’elles en soient outrées, il ne s’agit de toute façon pas d’une décision définitive.
Par ailleurs, un autre intervenant, nous a parlé de l’utilité de centraliser dans fichier médical personnel et partagé toutes les données médicales d’une personne, y compris celles des analyses du sang provenant de ses dons. Ce fichier serait une avant tout une aide précieuse au diagnostic et aux soins car il permettrait une accélération des prises de décisions médicales avec plus de sécurité et de rigueur. La confidentialité du fichier serait garantie par l’Etat, puisque gérée par un organisme public comme l’EFS.
On nous a aussi parlé de d’un sujet qui défraie la chronique en ce moment : la maladie de Lyme. Il s’agit d’une zoonose, dont l’agent est une bactérie spirochète du genre Borrelia, dont le vecteur est une tique dure et les hôtes principaux des vertébrés forestiers. (oiseaux, rongeurs, cervidés …), l’homme n’étant qu’un hôte accidentel. Suivant la région, seule 1 à 20% des tiques sont infectées et une morsure n’est infectieuse que si la tique injecte de la salive sous la peau. Une morsure infectieuse se caractérise par une auréole rouge qui se forme plusieurs heures à plusieurs jours après, autour du point de piqûre. En aucun cas, la maladie n’a été transmise par une transfusion sanguine, malgré ce qu’on peut lire sur internet.
L’après-midi a été consacrée à une table ronde plus ou moins houleuse sur l’évolution de l’EFS Grand Est, résultat de la fusion entre l’EFS Alsace, dont notre canton fait partie et l’EFS Lorraine Champagne Ardennes dont les politiques de subventions aux collations n’étaient historiquement pas les mêmes. Or le volume total de ces subventions n’étant pas à l’augmentation, il risque d’y avoir harmonisation avec baisse de la participation... Pour l’instant rien nest acté, mais …
Tout le monde reste néanmoins conscient de de la nécessité de se battre pour sauver le système français , basé sur le bénévolat, la gratuité et l’anonymat du don que contestent de nombreuses officines privées qui verraient d’un bon œil la financiarisation de tout ce qu’elles considèrent comme un marché qui leur échappe pour le moment, et encore longtemps j’espère...
Ne perdons jamais de vue que nous faisons tout cela pour sauver des vies et que le donneur est le premier maillon de cette chaîne de solidarité.

Rapport d’activité :

L’année 2016 a vu notre activité monter en puissance avec une troisième collecte fin décembre. Quand on nous a demandé d’en étudier la faisabilité, nous n’étions pas très chauds à cause de la date retenue et des aléas météorologiques toujours possibles. Finalement ça a été un franc succcès avec 75 personnes ayant répondu à l’appel.
Ceci nous donne un total de 192 dons pour l’année 2016 contre 114 en 2015 soit une augmentation de 68,5% environ.
Pour 2017 nous en sommes à 117, soit exactement au même niveau qu’à la même date en 2016...Le record sera donc difficile à battre d’autant que la collecte de fin d’année aura lieu un mercredi : le 27 décembre.

Rapport financier 2016 :

Il est approuvé par la commissaire aux comptes qui demande à l’assemblée d’en accorder quitus au trésorier, ce qui est fait à l’unanimité.

Renouvellement du tiers sortant :
Le tirage au sort a désigné BAUER Jean-Yves, BLAISE Gaëlle, MONTANARI Raymond et SCHLOSSER Déborah comme faisant partie du tiers sortant à renouveler cette année. Les quatre personnes ayant manifesté leur accord pour se représenter, leur réélecction est mise aux voix.
Ils sont réélus à l’unanimité.

Désignation des commissaires aux comptes :
KLEIN Dorota étant d’accord pour poursuivre sa mission, l’assemblée lui renouvelle sa confiance, à l’unanimité.

Cotisations :
Les comptes 2016 présentant un solde positif, sans cotisations officielles, il n’y a pas lieu de réclamer une cotisation aux membres, chacun restant néanmoins libre de verser une contribution au fonctionnement de l’amicale.
Le président remercie les maires présents pour les subventions communales et la mise à disposition des salles tant pour les dons que pour l’assemblée générale.

Divers :
Suite à la baisse des recettes de l’opération pizzas-flamms de la collecte d’août, il conviendra d’en assurer une plus grande publicité l’an prochain.

Le Président remercie les maires pour leur présence, et leur donne la parole en conclusion.

Monsieur le maire de Buhl, félicite l’amicale pour ses résultats, explique le nombre de participants à la collecte de fin d’année par la présence au foyer de nombreux étudiants qui se sont effectivement déplacés. Il se dit fier d’être membre actif de l’Amicale et de pouvoir participer aux collectes en tant que donneur. Il termine son intervention par un « en avant le don, courage ! »1
Monsieur le Maire de Schneckenbusch se dit heureux d’accueillir cette assemblée générale dans sa salle communale mais regrette toujours que les collectes elles-mêmes n’y ont plus lieu. Il se féliciteaussi du nombre croissant de donneurs.

Le Président donne enfin la parole au président cantonal, Monsieur Dominique Mameaux, qui excuse la Présidente d’arrondissement, retenue par un deuil familial. Il constate que la remise en route de l’Amicale il ya 3 ans récolte ses fruits, des fruits splendides au vu du nombe de gens répondant au don du sang dans les deux communes. Il encourage les membres présents à parrainer des jeunes et nouveaux donneurs car c’est le bouche à oreille qui est le meilleur vecteur de publicité pour les dons. Il remercie enfin l’amicale pour la chaleur de son accueil, tant aux collectes qu’à l’assemblée générale.

La séance est close à 19h 50, le Président invite les personnes présentes à partager le verre de l’amitié en apéritif du couscous qui suivra.

Fait à BUHL-LORRAINE
le 1 novembre 2017
Le Président,
Raymond MONTANARI



Site réalisé en SPIP pour l'AMRF